L. Ron Hubbard Le Fondateur de la Scientologie


   B
ien que la renommée de Ron Hubbard en tant qu’homme de lettres et explorateur fût déjà établie depuis longtemps, la parution en 1950 de La Dianétique : la puissance de la pensée sur le corps attira sur lui l’attention du monde entier. Ce livre, qui marqua un véritable tournant de l’histoire, fournissait la première méthode de résolution des problèmes du mental qui soit utilisable. Pour la première fois, il était possible de s’attaquer aux causes de comportements irrationnels tels que la guerre, la criminalité et la démence. La Dianétique est à la portée de quiconque désire progresser ou aider ses semblables à en faire autant. Aussi, à la parution du livre, le professeur Frederick L. Schuman, titulaire d’une chaire de sciences politiques à l’université de Amherst, aux États-Unis, déclara-t-il dans le New York Times : « L’histoire est devenue une course entre la Dianétique et la catastrophe. La Dianétique l’emportera si assez de gens sont sensibilisés à temps et assez avisés pour la comprendre ».

    Alors que d’autres auraient pu considérer un tel accomplissement comme l’œuvre de toute une vie, Ron Hubbard ne s’en est pas tenu à La Dianétique. En effet, bien qu’il ait élucidé le mystère du mental humain, il restait encore maintes questions sans réponses sur la véritable nature de l’homme et l’énigme insondable de cette longue quête qu’on appelle la vie. C’est ainsi que naquit la philosophie religieuse de la Scientologie, fruit d’une recherche méthodique et rigoureusement scientifique. Elle offre non seulement le bonheur et la compétence, mais aussi des solutions aux problèmes sociaux apparemment insolubles que sont la drogue, le déclin moral et l’analphabétisme.

    L’histoire de La Dianétique et de la Scientologie commença bien avant la publication du premier livre de Hubbard sur le sujet. En effet, dès son plus jeune âge, il fit preuve d’une détermination et d’une persistance qui, alliées à son esprit d’aventure, firent de lui une légende. Et le restant de sa vie, consacré à sonder les mystères de la vie et de la condition humaine, fut tout aussi aventureux. Contrairement à d’autres philosophes qui se contentent d’observer le monde du haut de leur tour d’ivoire, Ron Hubbard savait que pour vraiment comprendre l’homme, il fallait prendre part à la vie. Il fallait coudoyer toutes sortes de personnages et explorer chaque recoin de l’existence.

    Ce chapitre raconte les évènements qui ont façonné la vie de Ron Hubbard et les découvertes marquantes qui ont jalonné sa route. Son existence fut incroyablement riche et passionnante, mais la véritable valeur de sa vie réside dans l’héritage qu’il a légué à l’humanité.


© 1996-2004 Église de Scientologie International. Tous droits de reproduction et d'adaptation réservés.

Information sur les marques de fabrique et les marques de service de la Scientologie une philosophie religieuse appliquée