Ainsi avait-on appris une leçon.
    Une technologie du mental que tout le monde pouvait utiliser pour s’aider lui-même et pour aider les autres allait complètement à l’encontre des positions retranchées de l’establishment médical et psychiatrique. Ils proclamaient que le mental était extrêmement complexe et que seuls les « experts » (eux-mêmes) pouvaient le comprendre. Ils dépendaient des subventions du gouvernement et des bourses de recherche scientifique et ils considéraient La Dianétique comme une menace à leurs intérêts (ignorant le fait que Ron Hubbard avait toujours financé lui-même ses propres recherches). Une technologie que tout le monde pouvait utiliser représentait une menace à l’encontre des monopoles et de leurs milliards de dollars. Non seulement refusèrent-ils d’accepter La Dianétique, mais ils essayèrent d’en empêcher l’utilisation. Si apporter de l’aide aux autres avait été leur seul but, ils auraient sans nul doute embrassé cette nouvelle percée technologique, entièrement testée, et auraient encouragé sa publication pour le plus grand bien de la société. Mais ils ne le firent pas, et l’on doit donc se rendre à l’évidence que leurs véritables motifs étaient plus sordides : le contrôle des autres pour satisfaire leurs propres intérêts ou, en un mot, la cupidité.

    Les amis et les associés de Ron Hubbard furent frappés de stupeur par la réaction du bastion de la santé. D’un côté, il y avait les centaines de témoignages enthousiastes de ceux qui avaient étudié et utilisé La Dianétique et des milliers de lettres de personnes qui voulaient en savoir plus. Et de l’autre côté, il y avait les quelques « spécialistes » qui avaient eu recours à des décharges de 220 volts pour soigner les problèmes du mental, qui n’avaient jamais étudié le sujet de La Dianétique, mais qui, malgré tout, n’en voulaient pas.

    La décision fut donc prise. Ron Hubbard s’adresserait directement au public, avec un manuel décrivant en détail ses découvertes et les techniques qu’il avait développées. Jusqu’alors, on n’avait jamais vu un tel texte sur le mental, un ouvrage écrit expressément pour le profane, et que tout le monde pourrait comprendre.


© 1996-2004 Église de Scientologie International. Tous droits de reproduction et d'adaptation réservés.

Information sur les marques de fabrique et les marques de service de la Scientologie une philosophie religieuse appliquée